LES PROJETS SOCIAUX ET SOLIDAIRES

PROJETS ÉCOLOGIQUES

Le tri sélectif

 

Collecter les brouillons lors des partiels. Ce projet commun à L3DD-Lyon III et au MIFA a été concrétisé pour la première fois en 2019. Il consiste pour des étudiants bénévoles à passer dans les amphithéâtres dans lesquels ont eu lieu des partiels afin de récolter les brouillons jetés et de permettre leur recyclage. Depuis cette première concrétisation réussie, nous continuons de recycler ces brouillons systématiquement.

 

Diffuser le tri sélectif. Dans le même ordre d’idées que la collecte de brouillons, nous souhaitons diffuser davantage le tri sélectif. Le tri seulement pour les partiels ne suffit pas ! Nous tous, étudiants, ne sommes pas sans constater que des poubelles de tri sélectif ne sont pas proposées dans les amphithéâtres. Après avoir permis l’apparition de poubelles à papier à certains endroits de l’Université et la mise en place de bornes de tri sélectif, nous poursuivons sur cette lancée et souhaitons ainsi multiplier les opportunités de tri. 

 

Le projet des cendriers participatifs 

 

Ce projet consiste à mettre en place des cendriers à travers lesquels les étudiants pourraient répondre à une question quelconque tout en jetant leurs mégots. Il présente un double avantage:

  • Un avantage écologique. Ces cendriers, en incitant les étudiants à jeter leurs mégots dans un cendrier prévu à cet effet, permettent de garantir la propreté de l’espace extérieur de l’Université et limitent également la pollution que les mégots laissés sur le sol causent.

  • Un avantage informatif. Ces cendriers permettraient effectivement de favoriser la communication autour d’événements importants qui ont lieu au sein de l’Université Lyon III notamment, mais aussi sur des événements qui ont lieu à l’extérieur de celle-ci. 

 

Le projet de fontaine à eau fraîche

 

Préservation de l'environnement : Avec plus de 25 millions de bouteilles d’eau achetées chaque jour, la France, en étant l’un des pays les plus buveurs d’eau en bouteille n’est pas innocente quant aux 80 000 tonnes de plastiques flottant dans les océans aujourd’hui. Si l’achat d’une bouteille en plastique est parfois l’unique solution qui s’offre à vous, nous voulons remédier à cela en vous proposant une fontaine à eau fraîche.

 

Avantage pratique : Plus besoin de dépenser 1 euro à chaque soif de la journée, de l’eau gratuite, fraîche et écologique pourrait être à votre disposition. Rappelons d’ailleurs qu’un étudiant est bien plus productif lorsqu’il est hydrater ;)

Pour qu’on puisse continuer à surfer et se baigner dans l’océan l’été sans devoir ramasser 3 morceaux de plastique à chaque vague ;)

 

Objectif "zéro papier"

 

Nous sommes au 21eme siècle, il est temps de dématérialiser. Pour la deuxième année consécutive, nous avons décidé de réaliser une campagne sans l’utilisation de tracts. En effet, aujourd’hui les réseaux sociaux, les sites et autres outils technologiques nous permettent de transmettre des informations d’une façon tout aussi efficace que la diffusion de papiers imprimés.

 

Une démarche écologique : Moins de papiers, c’est moins d'énergie utilisée par l’imprimante, moins de déchets,  et c’est participer à la préservation des forêts ainsi qu’à la lutte contre l’effet de serre. Au MIFA, nous sommes engagés pour le présent et le futur des étudiants, il est donc logique que l'environnement soit notre priorité.

 

Une Charte de l’Environnement

 

Un autre projet qui nous tient à cœur est celui de rédiger une Charte de l’Environnement, en collaboration avec l’administration des facultés de droit, des langues, et des lettres et civilisations de l’Université Lyon III. 

 

Son objectif ? Il s’agit de rendre notre université plus verte, en proposant tout un ensemble de mesures réalisables.

 

Comment ? L’intérêt de cette Charte, si nous parvenons à la mettre en place, serait de rendre contraignantes certaines dispositions qui y seraient incluses, les plus importantes. Cela inciterait alors les différentes facultés et l’Université, de manière plus générale, à réellement agir en faveur de l’écologie. 

 

Et nos abeilles ?

 

Enfin, pour terminer cette présentation de tous nos projets réalisés, en cours ou à venir, nous souhaiterions vous en présenter un dernier, commun à L3DD et au MIFA: l’installation de ruches sur les toits de la Manufacture des tabacs. Celui-ci, plus ambitieux, demandera certainement plus de temps et de patience, mais il sera mené avec d’autant plus de persévérance. Après tout, si plusieurs universités y sont parvenues, alors pourquoi pas nous ?