ACTUALITÉS

  • L'équipe MIFA

Mai et son histoire

« En mai, fais ce qu’il te plaît ». En voilà une bien charmante idée ! Répété sans fin par nos grand-mères, ce dicton nous berce depuis notre tendre enfance. Désormais pauvres étudiants assommés de cours, le mois de mai est synonyme de fin d’année et donc, après l’effort… naturellement le réconfort ! Bon, pas tout à fait pour ceux qui se donnent rendez-vous en juin pour une deuxième session d’examens mais, autant exclure l’idée.


Là s’impose le repos bien mérité. Relâche la pression, sois confiant pour tes résultats et respire le bon air qu’offre le mois de mai. Si la fête du travail ne t’a hélas pas offert une journée off et si les brins de muguet n’ont pas su attiser ton odorat entre deux fiches, la perspective des journées de mai t’inspire forcément la meilleure des douceurs ! Je te propose alors de retracer l’origine de la fête du 1er mai puis de réfléchir au bien-être que peut nous apporter ce mois.

Le 1er mai, vive le travail !

Partout on voit que le 1ermai est la fête du travail. Mais pourquoi célèbre-t-on le travail le 1er mai ?


Cette fête puiserait son origine de l’autre côté de l’Atlantique. Etats-Unis, fin du XIXe : de violentes grèves généralisées rassemblent un 1ermai, salariés et ouvriers, dont le symbole est le triangle des:

  • Huit heures de travail;

  • Huit heures de repos;

  • Huit heures de loisirs.

Devenu « fête internationale des travailleurs », le 1er mai suscite bien des manifestations chez les français inspirés. Si bien que le Sénat fixe les huit heures de travail en 1919, l’année suivante le 1er mai s’impose journée chômée. Cette journée en 1936 caractérise l’apogée des grèves et manifestations des travailleurs solidaires, sous le Front populaire.


Sous l’occupation, Pétain apporte sa touche en consacrant un nouveau terme officiel au 1er mai : « la fête du travail et de la concorde sociale ». Affirmé par le Gouvernement post-Libération, le 1er mai emprunte le tremplin du vote des femmes et statue depuis 1947 comme fête du travail fériée et payée. Mais l’interdiction progressive de manifester pousse la CGT à appeler au rassemblement le 1ermai 1968, s’en suivront les évènements de mai 68.


Ne dira-t-on pas aujourd’hui « sous les pavés la plage» mais le 1ermai ouvre la voie des rassemblements et célèbre en définitive davantage les travailleurs que le travail.


Le saviez-vous ? 


Les manifestants du XXe arboraient une églantine rouge comme signe de remontrance héritier du triangle rouge. Dans une tentative d’apaisement social, Pétain aurait prohibé l’églantine en faveur du muguet…

« Au premier mai, fleurit le bon muguet »

Tu as sans doute entendu une centaine de fois des vœux de bonheur et de chance que porte un brin de muguet au 1ermai. Pourquoi tant de tendresse avec le cette fleur ? Retraçons la tradition française du muguet au 1ermai.


Evoquons avant tout la Rome antique qui célébrait la déesse des fleurs le 1ermai. En Grèce antique, Apollon serait à l’origine du muguet, créé pour tapisser le sol pour le confort de ses neuf muses.


Plus tard, à l’heure du monothéisme le muguet est mis à l’honneur à la Renaissance. Un chevalier offre un brin de muguet à Charles IX. Si ravi, le roi offrit, le 1er mai 1561, un bouquet de muguet aux dames de la cour en précisant « qu’il en soit ainsi fait chaque année » : le charme de la tradition était né.


En 1895, le chanteur Félix Mayol arbore un brin de muguet qu’on lui avait offert pour lui porter chance, à l’occasion d’un concert qui connait un succès fou. Très populaire, le chanteur décide à la suite du concert de faire du muguet son symbole, repris par ses fans. Presque parallèlement, Christian Dior offre en guise de porte-bonheur un brin de muguet à ses clientes et couturières à l’occasion d’une fête organisée par la maison de couture le 1ermai 1900. L’effet du porte-bonheur est répandu et le muguet charme une nouvelle fois : la tradition est relancée et fixée au 1er mai.


Les jours qui suivent le 1ermai inspirent la douceur que reflète le muguet.


Outre te souhaiter beaucoup de chance pour tes résultats comme l’aurait fait un brin de muguet, voyons un peu comment tu peux souffler après ton année et bénéficier de l’énergie positive du mois de mai.

En mai, faisons le plein de positivité !

Regarde par la fenêtre ou mieux encore, parcours les rues et fais attention aux merveilles de la nature que nous offre le mois de mai. Le soleil gagne sur les nuages, les oiseaux chantent à tue-tête, la végétation est verdoyante à souhait, les fleurs sont éclatantes et préparent leur transformation en fruits… Quoi de mieux que les fruits pour recréer son énergie ?


Alors profite de cette atmosphère pour faire littéralement ce qu’il te plaît ! Le reste de l’année, tu ne peux hélas pas te consacrer à toutes tes activités. Notre ami Rousseau nous confie « qu’au-delà d’entretenir sa connaissance et sa curiosité, il faut savoir se ressourcer ». Ce mois-ci : pose-toi, prends le temps de t’écouter et laisse-toi rythmé par les choses qui t’animent.


Certains trouvent leur thérapie du bonheur dans les voyages : s’évader et apprendre du monde qui n’est pas le tien, quel joli détour. D’autres la trouvent dans le travail : eh oui, le travail peut relever plus du plaisir que de la contrainte.


Mais toi, quelle est la chose simple qui te fasse frissonner ?


Prends le temps de te remettre au sport, à la musique, à la lecture, à l’art, à la cuisine ou simplement au partage, partage de doux moments avec ceux que tu aimes. Accorde-toi un rendez-vous avec le plaisir de vivre ! Redéfinis ton curseur au centre des petits plaisirs. Le bonheur simple du présent t’offre des instants de grâce où la liberté de se faire plaisir prend place. Alors, qu’attends-tu pour faire ce qu’il te plaît ?



POUR FAIRE COURT

  • Le 1er mai est depuis un moment considéré comme le jour où est célébré les efforts de tous les travailleurs

  • La symbolique du muguet, même si établie tardivement, reste forte. Elle est synonyme de partage et de confort

  • Il est temps pour toi de souffler et de profiter de tes vacances

L’équipe MIFA te souhaite de belles échappées

Si tu as des questions, des remarques, des mots doux à nous glisser, n’hésite pas à commenter cette publication. Si tu veux nous envoyer des fleurs, nous ne sommes pas contre, tu peux même montrer ton approbation par un pouce en l’air !

79 vues
Logo classic long BLC.png

Mouvement indépendant des forces associatives

Université Jean Moulin Lyon 3

Atelier des Assos

1C, avenue des Frères Lumière

CS78242

69372 Lyon Cedex 08

© MIFA 2019

Suivez nous :

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Snapchat - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc