ACTUALITÉS

  • L'équipe MIFA

Avril & nos heures de sommeil

Ça y est, avril fait son retour et l’approche des beaux jours aussi ! Promis, on ne rabâchera pas l’éternelle mise en garde « en avril ne te découvre pas d’un fil » (même si c'est exactement ce que l'on est en train de faire...).


En revanche, on ne manquera pas de rappeler que les jours seront plus longs à compter de ce mois-ci. Et oui, nous sommes passés à l'heure d'été !


Super nouvelle pour toi, tu vas pouvoir te prélasser encore plus longtemps en terrasse. Mieux encore, peut-être que l’heure dite « d’hiver » pourrait disparaitre pour de bon. Le bruit a pas mal couru ces derniers temps sur le sujet. Mais concrètement, qu’est ce que ça implique de ne plus avoir à reculer ou avancer l’heure sur sa montre, deux fois par an ? (Réflexe que tu as adopté il y a longtemps, on en est certains). Chaque année, au mois d’octobre, nous gagnons une heure de sommeil que nous perdons à nouveau en avril. D’où vient cette pratique de changement d’heure?

Les origines du changement d'heure

Quand on y pense, il peut paraître curieux de dérégler notre horloge deux fois par an. Surtout quand on sait que le changement d’heure n’est pas une pratique commune à tous les pays du monde, et qu’il n’a pas toujours existé ! Sachez qu’à l’origine, il a été pensé dans le but de faire des économies d’énergie.


L’idée n’est pas récente, au contraire. Elle avait déjà été soulevée dès le XVIIIe siècle par certains savants comme l’américain Benjamin Franklin. Officiellement, l’adoption du changement d’heure n’est apparue en France « qu’en » 1976, en pleine crise pétrolière, sous la présidence de Giscard d’Estaing. La quasi totalité des pays européens ont également suivi le mouvement à la fin des années 70.


Notez tout de même qu’en France, un premier essai avait déjà eu lieu entre 1916 et 1945. Il aura donc fallu un certain temps, et un contexte particulier, pour qu’on choisisse d’adopter un changement d’heure semestriel.


D’accord, c’est super. Mais pourquoi songe-t-on à l’enlever désormais ?

Une réelle utilité ?

Le changement semestriel était supposé apporter des avantages et c’est pourquoi il a été mis en place. Plus précisément, alterner entre heure d'été et heure d'hiver devait permettre d'ajuster les heures d'activité aux heures d'ensoleillement pour réduire la consommation d’énergie.


Il se trouve que ces économies sont bien réelles. On considère cependant qu’elles restent marginales, ou du moins qu’elles le sont devenues. C’est en tout cas la conclusion que fait le service de recherche du Parlement européen dans son « évaluation de l’impact du changement d’heure en Europe » réalisée en 2017. L’agence de l’environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME) a elle aussi remarqué la diminution de l’efficacité du changement d’heure. Elle l’explique notamment par « l'amélioration continue de la performance des systèmes d'éclairage et à l'ambition croissante des politiques énergétiques ».

L’idée d’origine et les bienfaits attendus semblent ainsi être remis en cause ces dernières années.

Les (m)effets du changement d'heure sur la santé

S’il présente des avantages (rediscutés, certes) en matière énergétique, les spécialistes de la santé estiment quant à eux qu’il induit une perturbation de notre horloge biologique.


Certains scientifiques considèrent d’ailleurs que le changement d’heure a des effets plus néfastes sur notre corps que le décalage horaire subi lors d’un voyage (pour le passage à l’heure d’été surtout). Nuançons tout de même, le fait de perdre une heure une fois dans l’année ne fait pas courir « un risque sur le plan chronobiologique » comme l’a rappelé le chronopsychologue René Clarisse.


Rappelons par contre,que la période de mars à octobre est marquée par une dette de sommeil. Ainsi, l’idée de passer à l’heure d’été toute l’année ne satisfait pas vraiment les scientifiques, au contraire, ils dénoncent un risque d’accroitre le problème.

Mais alors c’est vrai? On va vraiment changer d’heure définitivement?

Un semblant d’été… Toute l’année ?


Il semblerait que changer d’heure deux fois par an commence à agacer quelque peu. Pour cette raison, la Commission européenne a récemment lancé une grande consultation citoyenne concernant le changement d’heure. Les citoyens français, qui ont déjà été consultés en février dernier, étaient pour la plupart en faveur d’un passage définitif à l’heure d’été.

Attention cependant, aucune décision n’a encore été arrêtée et il ne s’agit là que d’une hypothèse (fortement envisagée, on vous l’accorde). Quoiqu’il en soit, la fin du changement d'heure dans l'UE n’aura pas lieu avant 2021.

Encore un peu de patience donc…


POUR FAIRE COURT

  • Le changement d'heure a été créé afin de faire des économies d'énergie ; 

  • Une consultation citoyenne est en cours pour déterminer si oui ou non les européens continuent d'avancer et de reculer;

  • Une de perdue ne sera sans doute plus une (10, c'est trop audacieux) de retrouvée


L'équipe MIFA, qui remet ses pendules à l'heure

Si tu as des questions, des remarques, des mots doux à nous glisser, n’hésite pas à commenter cette publication. Si tu n'es pas trop fatigué(e), tu peux montrer ton approbation par un pouce en l’air !

0 vue
Logo classic long BLC.png

Mouvement indépendant des forces associatives

Université Jean Moulin Lyon 3

Atelier des Assos

1C, avenue des Frères Lumière

CS78242

69372 Lyon Cedex 08

© MIFA 2019

Suivez nous :

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Snapchat - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc